COULEUR
 
NOIR ET BLANC
 
CRITIQUES
 
PHOTOGRAPHE DE MODE
 
CLIENTS
 
TARIFS ET PRESTATIONS
 
CONTACT
 

 
LIENS
 
DISPOS
ET BOOKING
 
 EQUIPES DE
 PRISE DE VUE
 
 MAGAZINES
 DE MODE
 
AGENCES MANNEQUINS
 
VOS QUESTIONS
 
ESPACE PRESSE
 
Merci de cliquer ici
pour voir le portfolio d'Erick Seban-Meyer
(photographe de mode et auteur du site)



Comment devenir photographe ?

Biographie d'Erick Seban-Meyer

La photo, même si souvent vue par les autres comme un simple clic sur un appareil, demande beaucoup de concentration car rien ne doit être laissé au hasard dans une image. Par ailleurs les photographes ont souvent une sens de la communication interpersonnelle très développé. La photo étant un code, les photographes doivent savoir coder leurs images de façon à ce qu'elle puissent être facilement décodables pour la plupart, et pas seulement au niveau des professionnels de l'image.

Mais revenons à la photo de mode et aux possibilités de travail. Avant de vous lancer, je vous conseille de soumettre vos photos aux regards critiques de professionnels. Puis de par vous même vous saurez trouver un sens à vos photos et votre stratégie de codage. Vous saurez dans quel sens vos photos à intention "mode" peuvent intéresser les modèles, les agnces les représentant et l'acheteur potentiel. Vous vous poserez à maintes reprises la question "qui est susceptible d'acheter des photos" ? Il y a des clients faciles mais d'autres qui le sont beaucoup moins (notamment ceux des magazines de mode et les publicitaires).

Faut-il vous conseiller des écoles de Photos... Je ne sais pas? Moi, même n'ai pas fait d'école de photo, étant autodidacte... En effet, je me suis intéressé très tôt à la photo (il paraîtrait même que quand j'étais à l'état ftal je rapprochais mes mains près de mon il comme pour y former un viseur... j'essayais peut être déjà de réaliser des cadrages? Le résultat de ces photos-là se traduit actuellement en un sens inné du cadrage). D'ailleurs avant chaque prise de vue j'essaye (avec difficulté mais beaucoup beaucoup d'imagination) de me remémorer ces moments-là !

C'est à l'âge de 10 ans que je réalisais mes premières photos, avec un appareil automatique. J'avais déjà l'obsession des cadrages réussis, faute de pouvoir maîtriser les autres éléments de l'image (la lumière, la profondeur de champs, la mise en scène, le stylisme). A cet âge là je photographiais des paysages, lors d'excursions organisées par l'école. Puis quelques mois plus tard, je m'intéressais aux personnes en mouvement. Il se trouve que ces photos se sont faites sur des défilés de mode (mon père en organisait à l'époque mais ne m'a pas poussé dans la direction de prendre des photos). Puis un jour, je me suis dit que je pouvais évoluer. Il était temps de se poser la question "qu'est ce qui me différencie des pros?" et "pourquoi les pros ont des appareils avec plein de boutons... à quoi ça sert ?".

Vers 16 ans j'ai acheté avec mes 500 Frf d'économie un appareil manuel (un Practika avec objectif standard de 50 mm)... puis à 17 ans je l'ai revendu pour acheter le même type appareil dans une version plus robuste et plus fiable (un Minolta SRT 101). Alors est venu le temps de s'intéresser à la technique de prises de vues et aussi de laboratoire noir et blanc. J'avais la chance de disposer de matériel de développement noir et blanc car mes oncles (l'un styliste, l'autre responsable de boutiques de prêt à porter) étaient passionnés de photographie. Ma tante aussi (leur sur) m'a mis sur la voie : elle m'a appris comment utiliser le matériel de développement et d'agrandissement de photos noir et blanc. Puis emporté par la passion, je me suis inscrit au club photo de mon lycée où l'on s'exerçait aux tirages argentiques noir et blanc. A partir de ce moment là, la photo m'est apparue comme quelque chose de magique, puis m'est venue la conviction que je pouvais réaliser de "vraies photos".

Puis, lors d'une cérémonie de remise de prix des meilleurs ouvriers de France, j'ai rencontré quelqu'un de vraiment passionné par la photo. Cette personne ne se voyait pas remettre un prix pour ses travaux photographiques (quoiqu' il s'agissait d'un photographe amateur renommé pour la qualité et la précision de ses réalisations photo) mais comme meilleur ouvrier en tant qu'artisan boucher ! Cette personne m'a donné un tas de conseils d'ordre technique ce jour là, des conseils que je pourrais vous donner à mon tour : lire des revues spécialisées telles que "chasseurs d'images" (qui est la meilleure selon moi) ou des encyclopédies photo telles que "photographier aujourd'hui, par Kodak" (éd. Bordas, mais également disponible chez France Loisirs).

A partir de ce moment là, je découvrais l'univers technique qui me permettait de mieux maîtriser l'appareil photographique, les films (pellicules photos) et la prise de vue en studio comme en extérieur. Alors j'ai pratiqué, fait des essais (dont la plupart étaient assez désastreux...), puis réalisé mes premières photos "réfléchies".

Mais si c'est le nom d'une école dont vous avez besoin, compte tenu de tout ce qui a été dit ci-dessus (à comprendre aussi : quand on rentre dans une école de photo, on connaît déjà la photo car 3 ans pour apprendre et pratiquer (le plus important) c'est très très court), je peux conseiller l'Institut Louis Lumière à Paris, la FEMIS (Paris) ou encore l'ESRA (école Supérieure de Réalisation Audiovisuelle) dont la côte monte sans cesse et à juste titre (Paris, Nice, Rennes). Ces écoles sont admissibles sur concours après bac. Pour se sensibiliser au sujet (mais uniquement dans ce sens là), elle peut aussi suivre les cours par correspondance du CAP Photo.
(réponse par Erick Seban-Meyer)

Où trouver des écoles de photos en France ?     Réponse sur ce lien : ici.




Please read my guestbook on the "feedback page".
If you liked www.photographedemode.com, please tell your friends and come back.
For fees/booking, please e-mail him


All images are the property of Erick Seban-Meyer. Unauthorized duplication or alteration is prohibited.
Toutes les images contenues dans ce site sont propriété d'Erick Seban-Meyer. Tous droits réservés.
Erick Seban-Meyer - Paris - Cannes - Milan



PHOTOGRAPHE
E-MAIL